Le Trading : Qu’est ce que c’est ?

Vous avez certainement pu lire beaucoup d’articles au sujet du trading pour débutant, mais vous avez encore du mal à cerner le sujet. Entre l’investissement, les placements et la bourse, il existe plusieurs points de dissemblances qui méritent d’être éclaircis.

Si comme tous les apprentis boursicotiers, vous souhaitez vous instruire pour mieux progresser, vous avez atterri sur la bonne page. Alors, le trading : de quoi s’agit-il au juste ?

Qu’est ce qu’on entend par trading ?

Il regroupe les interventions que vous pouvez accomplir sur le marché boursier en spéculant tous types d’actifs financiers à la hausse comme à la baisse. Il peut s’agir d’actions, de devises, de matières premières ou encore d’obligations. Ces interventions se traduisent par des ordres d’achat et de vente d’actifs à travers l’usage d’une plateforme de bourse en ligne.

Alors concrètement, le trading c’est quoi ?

Si chaque action coûte 15 €, vous allez devoir investir 525 € pour les acquérir toutes. À un moment donné, si leur cours grimpe à 17 € et que vous allez décider d’émettre un ordre de vente pour vos titres, vous gagnerez 2 € pour chacune de vos 35 actions. Par rapport à votre investissement initial, vous réaliserez alors 70 € de bénéfices. Voilà à peu près comment fonctionne le trading !

trading1 1 edited

Considérons que vous souhaitez émettre un ordre d’achat de 35 actions d’une société « ʎ ». Vous allez d’abord placer cet ordre au marché boursier. La plateforme exécutera ensuite l’ordre d’achat en fonction de la liquidité du placement (c’est-à-dire selon la capacité de l’investissement à pouvoir s’opérer plus vite).

Trading de CFD : comment ça marche ?

Le sigle CFD provient d’un terme anglais qui signifie « Contract For Difference » et qu’on utilise souvent en bourse pour qualifier plusieurs types de produits financiers. Il peut s’agir d’indices boursiers, d’actions, de devises ou de matières premières. Le trading de CFD donne champ libre aux interventions qui vous permettent de spéculer ces produits financiers.   

Qu’est-ce que le Trading  Forex ?

Vous entendez souvent parler de trading Forex et souhaitez connaître sa signification. D’abord, sachez que Forex est une abréviation qui tire son origine du terme anglais Foreign Exchange et qui signifie tout simplement marché des devises.

En quoi le trading Forex diffère-t-il des autres bourses en ligne ?

Le Forex se distingue des autres types de trading en ce qu’il porte singulièrement sur le boursicotage à la hausse et à la baisse de cours monétaires. Ces changes sont souvent spéculés par pairs sur le Forex : Euro/Dollar (EUR/USD), Livre sterling/Dollar (GBP/USD), Euro/Franc suisse (EUR/CHF), etc.

Le trader et l’importance de son rôle sur le marché boursier

Le marché de la bourse en ligne fait intervenir trois profils de traders distincts, mais qui sont tout de même complémentaires.

Le trader analyste :

Ce trader élabore ses stratégies en analysant plusieurs paramètres et contextes pour mieux anticiper les fluctuations. Ces éléments d’analyse servent souvent d’indices pour permettre de prendre les bonnes décisions et d’identifier le moment opportun pour spéculer un actif à la hausse ou à la baisse.

Le trader intervenant :

Ce trader est celui qui exécute directement les ordres d’achat ou de vente d’actifs comme les actions, les devises, les obligations, les matières premières, etc. Son but consiste à générer des gains grâce à l’écart entre le prix d’achat et de vente des positions de trading.

Le gestionnaire de risque en trading :

Il accompagne le trader intervenant de façon à l’orienter vers les bonnes décisions à prendre. Son travail consiste à évaluer, à anticiper et à minimiser les risques pour permettre au trader de rentabiliser ses activités au mieux et de limiter les pertes d’argent au maximum.

Zoom sur les techniques de trading les plus usuelles

trading2 edited

Tous les traders n’adoptent ni les mêmes techniques ni des stratégies semblables. Leurs approches sont cependant conditionnées par leur profil respectif et la durée de leur intervention sur le marché boursier. Les techniques de trading peuvent être classées de 5 grandes sortes :

Le « Day Trading » : le trader ne consacre pas plus de 24 heures à ouvrir et à clôturer des positions. Il se concentre habituellement sur un seul actif par jour. Pour ce faire, il commence par acheter celui-ci en début de journée et il analyse ensuite les tendances de fluctuations à la hausse comme à la baisse.

Il revend l’actif au bout de quelques minutes ou à l’issue de plusieurs heures sans jamais dépasser une journée. Le trading journalier requiert une bonne capacité d’observation et d’analyse graphique pour réussir à détecter à quel moment ordonner la vente.

Le « Swing Trading » : l’opération consiste à spéculer sur des actifs dans un intervalle de délai plus ou moins long. Le trader ouvre une position et le surveille pendant plusieurs jours pour mieux analyser les tendances boursières. Il identifie ensuite le meilleur moment pour vendre son actif.

Le « Scalping » ou trading à haute fréquence : ce trading de très courte durée requiert des facultés de prise de décision rapide. Il fait aussi appel à l’utilisation de machines extrêmement puissantes, sophistiquées et ultras rapides pour exécuter les ordres. Cette technique de trading est assez offensive comparée à toute autre.

Le but étant de maximiser les prises de position dans les périodes les plus actives de la journée. De l’ouverture d’une position à la vente d’un actif, l’on compte seulement quelques secondes à quelques minutes.

Le trading d’actualité : cette technique de trading repose sur une analyse plus profonde de toutes les actualités et des tendances boursières pour en tirer meilleur parti. La fiabilité des informations, la faculté de perception et d’analyse, la réactivité, la connaissance et la culture générale sont des atouts indispensables pour devenir trader d’actualité.  

Le trading de position : cette technique se rapproche le plus de l’investissement classique sans en être tout à fait un. Le trader ouvre une position et le surveille pendant des semaines, voire quelques mois pour en tirer meilleur parti au moment où il va vendre l’actif.

Le broker : votre inconditionnel allié dans le trading

Si vous souhaitez vous lancer en tant que trader indépendant, vous aurez grandement besoin d’être épaulé par un broker. Le broker n’est autre que le courtier en trading (Wiki des différents types de courtiers ici). Celui-ci évalue les risques et il possède aussi toutes les capacités requises pour analyser toutes les données susceptibles d’optimiser vos chances de rentabiliser le métier que vous comptez certainement exercer.

Le trader broker (ou courtier) vous guide dans le meilleur choix de placements d’actifs financiers. Ce sera aussi vers ses compétences que vous allez devoir vous tourner pour disposer d’outils, de supports et de logiciels d’analyses graphiques indispensables au trading. Et il en est de même pour le choix de la plateforme adéquate.

trading4 edited

Vous pouvez choisir votre courtier en trading en vous référant à la liste des conseillers en investissement financier (CIF) agréés. Il est possible aussi de fixer ce choix en fonction du marché d’actifs sur lequel vous souhaitez intervenir en tant que trader indépendant.

Sachez par ailleurs que les coûts des transactions et le potentiel de bénéfices susceptible d’être généré comptent aussi comme critères. Cela va surtout vous permettre d’avoir une idée assez claire du mode de rémunération du broker ou du courtier que vous allez engager.

Lexique des termes usuels et indispensables aux traders

Les notions listées ci-après vous seront utiles pour vous aider à mieux appréhender le fonctionnement du trading. Elles renseignent sur les stratégies d’analyses les plus adoptées et les méthodes de placement d’actifs les plus usuelles en trading.  

Analyse graphique

Elle peut faire intervenir diverses méthodes d’analyses pour interpréter les données graphiques retraçant les fluctuations boursières sur une période donnée. L’analyse graphique est un procédé incontournable pour identifier les tendances du marché boursier et réussir à anticiper les revirements de situations que ce soient à la hausse ou à la baisse.

Analyse technique

Elle se base sur des données purement mathématiques. Ce procédé requiert l’emploi d’outils mathématiques d’aide à la décision comme les indicateurs de tendance, les indicateurs de force et les outils stochastiques. Ces derniers tiennent compte des variables aléatoires pour mieux anticiper l’évolution du flux et limiter les risques.

Long position

À chaque fois que vous allez acheter un actif pour le vendre, sachez que vous devez choisir de le placer en « Long », car vous spéculez sa hausse sur le marché du trading. Il se pourrait alors que vous ayez besoin d’acheter un produit dérivé dénommé « Call ».

Short position

À l’inverse de l’approche précédente, vous boursicoterez un actif à la baisse en optant pour le short trading. L’actif que vous allez vendre n’est pas réellement en votre possession et vous en ordonnerez la vente à découvert. Vous pourrez aussi acquérir un produit dérivé appelé « Put ».

Position  Overnight

En trading, il est possible de garder une position ouverte au-delà de 24 heures, et cela dépend souvent de la technique ou de la stratégie adoptée par chaque trader. Notez seulement que le maintien d’une position en Overnight fait l’objet d’une tarification supplémentaire pour certains produits dérivés.

Vous voilà donc prêts à attaquer les marchés boursiers ! Voici notre sélection des 6 meilleures applications trading.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

PDF GRATUIT

Recevez votre PDF GRATUIT: 10 méthodes pour commencer à gagner de l’argent dès ce soir.

Laisser un commentaire

S’abonner
Me notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir toutes les réactions

Vous Aimerez Aussi

Cet article peut contenir des liens partenaires

Cela signifie que nous touchons une petite commission si vous utilisez un de nos liens pour faire un achat, sans coût supplémentaire pour vous. Vous n’avez aucune obligation d’utiliser nos liens, et aucun de nos avis n’est influencé par cela.

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rejoignez notre liste d'abonnés et recevez par email les meilleures astuces chaque semaine