9 Idées Fausses sur l’Argent qui Freinent votre Développement Personnel

Savez-vous que les idées fausses sur l’argent constituent un des principaux blocages à la richesse et à l’indépendance financière ? En fait, ces idées reçues sont véhiculées de génération en génération et entraînent une mauvaise façon de penser, un mauvais rapport à l’argent. Cela impacte ensuite le développement personnel. C’est pour cela que beaucoup de gens ont du mal à s’en sortir, à arrondir leurs fins de mois, voire à s’enrichir. Voici quelques idées fausses sur l’argent qui freinent votre développement personnel.

1. Les dépenses imprévues

Pour avoir une situation financière stable et organisée, il faut gérer ses dépenses intelligemment. Mais parmi les idées fausses qui freinent cette gestion intelligente, il y a la gestion des dépenses exceptionnelles appelées aussi dépenses imprévues. Un mythe, instauré par la société depuis des années, indique que ces dépenses ne peuvent pas être gérées vu le côté inopiné de ces dernières. C’est tout à fait faux. En fait, les dépenses inopinées sont gérables, et cela, même plusieurs années avant qu’elles ne se produisent. La gestion peut se faire via une épargne. Il est même possible de réaliser des virements automatiques pour avoir une réserve d’argent spéciale en cas d’imprévus.

2. « Il vaut mieux acheter que louer »

« Louer favorise la pauvreté ». C’est aussi une idée fausse concernant l’argent. Louer ne signifie pas forcément pauvreté. Et le fait de vouloir construire à tout prix peut entraîner des dettes étouffantes, impossibles à rembourser. Mal gérées, ces dettes et non la location, seront source de pauvreté.

1 1 edited

Louer ou acheter dépendra en fait de votre situation, et non de la finalité (si vous allez être riche ou pauvre). Parfois, une location est plus avantageuse si vous êtes quelqu’un qui se déplace fréquemment. Si toutefois vous êtes une personne qui aime la stabilité et qui aime se poser, dans ce cas-là, vous pouvez construire. Le loyer pourra servir à payer les mensualités d’un crédit par exemple.

D’autres variables peuvent impacter le choix ainsi que la finalité des choses. Si vous construisez par exemple, même si vous ne payez pas de loyer, vous aurez des mensualités à honorer. Vous devrez également réaliser des travaux d’entretien qui peuvent coûter cher au bout de 10 ou 20 ans par exemple. Vous aurez également des taxes à payer. De ce fait, louer n’est pas forcément un signe de pauvreté, dans certains cas c’est un choix calculé.

3. « La dette est quelque chose à éviter »

Personne n’aime être endetté. C’est normal et logique. Mais le problème, c’est que depuis des années, la dette a été vue comme étant un signe de pauvreté. De cette image est née une croyance tout à fait fausse sur l’argent et les dettes: « être endetté c’est une mauvaise chose ». Ce que cette idée fausse n’explique pas, c’est qu’il y a plusieurs formes de dettes. Il y a les crédits pour financer un projet, il y a les dettes pour impayés de factures, etc. Bref, il y a de bonnes et de mauvaises dettes.

La dette n’est en fait une mauvaise chose que si on ne sait pas comment la gérer, l’utiliser. Une dette peut même ouvrir des portes qui mènent vers la richesse. C’est possible, si vous vous endettez pour gagner plus d’argent et non pour en perdre. Si vous demandez un crédit pour payer par exemple un canapé, là vous avez de mauvaises dettes. Mais si vous demandez un crédit pour lancer votre propre entreprise par exemple, là, vous aurez une « bonne dette ». L’idéal, ce sont des dettes qui vous permettront de financer quelque chose. Cette chose doit par la suite être capable de rembourser les dettes, mais aussi d’assurer vos besoins au quotidien. En gros, une dette doit pouvoir vous rapporter de l’argent par la suite. Pour mieux comprendre cette notion, nous vous expliquons en détail le fonctionnement d’un crédit bancaire dans cet article.

Sachez que les personnes riches sont endettées, les pays, les entreprises, etc. Il y a par exemple l’Auteur Robert Kiyosaki qui indique dans une de ses conférences qu’il est riche, mais qu’il est endetté par de bonnes dettes.

4. « La bourse est source de problèmes d’argent »

2 1 edited

Si cette idée était vraie, le monde compterait un nombre incalculable de pauvres (bien plus que le nombre actuel qui est déjà très élevé). Notez qu’en général, les investisseurs en bourse sont riches. La bourse n’est donc pas une source de problèmes d’argent. Au contraire, c’est une source infinie de richesse. Mais comme pour la dette, il y a de bonnes méthodes pour réussir.

Investir en bourse est un art qu’il faut maîtriser, car il faut savoir pallier les risques. Pour ce faire, il y a des groupes d’experts regroupés dans un social trading par exemple. Les novices peuvent suivre ces derniers pour gagner en expérience et pour percer dans le domaine. Il faut aussi savoir suivre le marché, la tendance, diversifier les actifs, évaluer les entreprises, etc. Avec une bonne étude des risques, il est plus difficile de perdre de l’argent en bourse que d’en gagner.

5. « Budgétiser équivaut à se priver de tout »

Quand il s’agit de budgétiser, il y a des concessions à faire. Il y a en quelque sorte privation, oui, car le fait de budgétiser conduit à limiter ses dépenses. Cependant, les gens ont tendance à mal comprendre ce que cela veut dire. Le but d’une budgétisation, c’est de faire des économies en respectant une limite sur les dépenses. Dans ce sens, il faut épargner chaque mois ou sinon investir.

Le fait de penser que budgétiser équivaut à se priver de tout est donc tout à fait faux. Au contraire, ce système permet d’obtenir quelque chose qui aura plus de valeur dans un futur proche. Si la budgétisation est mal vue, vous risquez de ne pas arriver à vos fins. Il faut donc que vous gardiez en tête que vous ne souffrez pas, qu’il n’y a pas vraiment de contraintes ou de privations. Ce qu’il y a, c’est quelque chose d’immense qui vous attend à la fin de votre parcours. Budgétiser vous permettra d’avoir l’esprit tranquille, d’acquérir divers biens (voiture, maison, etc.). Il n’y a donc que des avantages.

6. « L’argent est la source de tous les maux de ce monde »

Cette idée fausse donne une très mauvaise image de l’argent. C’est d’ailleurs à cause d’elle qu’il y a des gens qui n’aiment pas l’argent, qui le refusent et qui restent dans la pauvreté volontairement. Sachez que la monnaie existe depuis des siècles et des siècles. Elle adoptait juste diverses formes. Quand il n’y avait pas encore de monnaie, d’infrastructures bancaires et autres, il y avait l’échange, ou le troc. On ne va pas dire que le troc est la source de tous les maux, n’est-ce pas ? Il en va de même pour l’argent.

C’est en fait un système qui permet de garder les communautés bien organisées. Le système est loin d’être parfait, mais si on rayait l’argent de notre quotidien demain, ce serait l’anarchie totale et de très grands déséquilibres suivront. L’argent n’est donc pas une source de problèmes, mais plutôt une solution à beaucoup d’entre eux. En plus, c’est grâce à l’argent que nous avons fait les plus gros progrès (recherche médicale, spatiale, cadre de vie, etc.)

3 1 edited

Cette idée repose en fait sur la façon dont une personne utilise l’argent. Comme toute chose, si vous l’utilisez dans le bon sens, il ne vous apportera que du bien. Mais si vous ne savez pas l’exploiter, il deviendra une arme destructrice. Donc, c’est plutôt l’Homme et non l’argent qui provoque les divers maux de ce monde. Cette idée fausse est souvent détaillée dans les modules pour devenir riche. En fait, pour acquérir une indépendance financière, une des étapes à suivre, c’est l’acceptation de l’argent. Il faut l’aimer pour en avoir.

7. « L’argent ne fait pas le bonheur »

Dites ça à ceux qui n’arrivent pas à payer leurs factures ou à ceux qui n’ont pas mangé depuis des jours par exemple. Ils vous expliqueront à quel point l’argent ferait leur bonheur. En ayant de l’argent, vous pouvez vivre comme une personne normale. Vous pouvez partir en vacances, bien manger, vous soigner, répondre aux besoins de votre famille, etc. Ça peut paraître banal pour certains, mais pour beaucoup, il faudra faire des compromis parmis ces exemples.

Quand vous arrivez à assurer votre rôle, vous ressentez une sensation de bien-être, d’apaisement. Et l’argent est un des piliers qui participent à ce résultat. Il participe donc au bonheur. C’est le fait de ne pas en avoir qui pose problème. D’ailleurs, plusieurs choses sont impactées par le manque d’argent. Il y a même des couples qui s’aiment, sont ensemble depuis des années et qui finissent par se séparer à cause de problèmes d’argent.

C’est aussi le cas pour l’idée suivante : « l’argent fait le bonheur ». C’est faux. L’argent n’achète pas tout, et la vraie valeur de certaines choses n’est pas quantifiable avec un prix. Cependant, l’argent participe au bonheur. Tout dépend en fait de la façon de le dépenser. Si la dépense réalisée procure une satisfaction, là, l’argent fait le bonheur.

8. « Si je travaille plus, je gagnerai plus »

Cette idée est à prendre avec des pincettes. Oui, la réussite est réservée à ceux qui s’en donnent les moyens, mais personne ne devient riche en travaillant d’arrache-pied comme salarié, 8 heures par jour, 6 jours sur 7, voire même plus. Les riches peuvent vous le prouver. Ces derniers n’ont pas acquis leur indépendance financière avec ce genre de mentalité. Ils ont plutôt visé le contraire : travailler moins (sur le long terme) pour gagner plus.

4 1 edited

Le fait de travailler d’arrache-pied bloque la vision d’une personne de ce qu’est la réussite. En plus, en restant cloîtré dans un bureau ou une pièce par exemple, il est impossible de se développer ou d’acquérir un « savoir financier » plus élevé. Conséquence, vous allez chercher votre dû chaque mois et vous en contenter, alors que vous pouvez en avoir plus en dédiant plus de temps à l’acquisition de nouvelles connaissances. Beaucoup de personnes ont déjà réussi à convertir leur « bon plan argent » en activité à temps plein.

Travailler plus provoque aussi d’autres conséquences qui peuvent réduire vos chances d’être riche ou tout simplement de gagner plus d’argent. Vous risquez par exemple de tomber malade, d’avoir un accident de travail, etc.

9. « Revenu passif équivaut à argent facile »

Il est prouvé qu’une personne peut devenir riche en adoptant des sources passives au lieu d’un travail actif. C’est quoi la différence entre les deux ? Un travail actif est un secteur qui permet de gagner des revenus actifs. Ce genre de revenu est gagné quand on travaille en dépensant du temps et de l’énergie. C’est le cas pour un salarié par exemple. Un travail passif est une source qui génère des revenus passifs. Ces revenus sont automatisés. Ils s’acquièrent donc sans devoir travailler ou dépenser du temps à la tâche.

C’est de cette définition qu’est née cette idée fausse sur le travail passif. La majorité des personnes pense qu’un revenu passif s’acquiert sans avoir à faire quoi que ce soit. Cependant, comme tous revenus, il faut travailler pour le gagner. La seule différence entre un revenu passif et actif, c’est que le premier nécessite de l’implication au démarrage. Après, tout est automatisé. Le second demande de l’implication tous les jours.

De plus, le travail que demande un revenu passif est très important. Pour générer ce revenu, vous aurez à y consacrer beaucoup de temps, des mois, des années mêmes. Vous aurez aussi de l’énergie à dépenser. Un revenu passif demande aussi de l’investissement. En plus de devoir travailler, dépenser votre temps, vous devrez donc dépenser de l’argent.

Prenons un exemple de revenu passif qui attire beaucoup de monde de nos jours : le dropshipping. Cette source de revenu passif est présentée comme étant une source facile, qui n’a pas besoin de fond, vu qu’il s’agit de vente sans stock. Mais c’est tout à fait faux.

5 1 edited

Pour réussir en dropshipping, vous devez choisir une niche de produit et étudier le marché de ce dernier. Ensuite, vous devez trouver un fournisseur qui accepte que vous vendiez ses produits en dropshipping. Ce fournisseur doit donc accepter de vous fournir les produits, mais aussi de gérer les stocks à votre place ainsi que les livraisons auprès des clients. Il ne sera pas facile de le convaincre. Vous devez après investir dans un site. Pour ce faire, vous pouvez soit dépenser de l’argent pour un montage de boutique de A à Z, soit payer un abonnement pour louer un site auprès d’un constructeur. Et si vous voulez intégrer de grandes marketplaces pour utiliser leurs interfaces pour la vente, cela aura des impacts sur votre chiffre d’affaires. Il y aura un pourcentage prélevé par vente conclue. Il y aura aussi une location que vous devez honorer chaque mois.

Votre projet ne s’arrête pas là. Vous devez aussi vendre. Pour ce faire, vous devez adopter des stratégies marketing. Et ces stratégies sont payantes. En plus, il faut du temps pour qu’elles portent leurs fruits. Après une vente, vous devez automatiser votre système de dropshipping afin de ne plus travailler dessus. Pour ce faire, vous aurez besoin d’installer divers outils de liaisons. Parfois, vous aurez même besoin d’engager quelqu’un en tant que salarié.

Après, il y a le côté légal. Pour pouvoir œuvrer dans ce secteur, vous devez monter votre entreprise et la déclarer. Vous devez ensuite payer les impôts. Bref, c’est tout sauf de l’argent facile. Mais c’est un moyen pour devenir riche. De même pour les autres sources de revenus passifs. Que ce soit le marketing d’affiliation, la vente de services ou de cours, l’immobilier ou autres, toutes ces sources passent par un parcours complexe.

Les idées fausses et le développement personnel

« Travailler plus pour gagner plus », « un revenu passif est de l’argent facile », « les dettes sont mauvaises », et autres… sont des idées qui nuisent énormément au développement personnel. Pourquoi ? Parce que ces idées fausses bloquent toutes solutions qui peuvent mener à l’indépendance financière. Ces idées rongent le monde depuis des siècles. C’est pour cela qu’il y a la classe sociale économique qui est toujours présente jusqu’à présent. En changeant le point de vue, en changeant de façon de penser, la perception de l’argent, il est possible de s’épanouir et de devenir riche. Pour ce faire, il faut rayer ces mythes, ces idées faussent qui freinent le développement personnel.

Il existe des modules divers qui apprennent comment devenir riche et atteindre l’indépendance financière. Ces modules apprennent comment aimer l’argent, comment l’obtenir, comment faire pour qu’il y en ait à long terme, etc. Il existe également des traitements thérapeutiques pour aider les gens à changer leurs façons de penser. Parmi ces traitements, il y a par exemple le traitement cognitif qui vise à réaliser une restructuration cognitive, donc, une restructuration de la façon de penser.

Il y a également des experts en ce qui concerne l’argent et ce qui l’entoure, qui proposent des livres divers dans ce sens. Savez-vous que beaucoup de personnes qui ont réussi à atteindre l’indépendance financière ont documenté leurs parcours dans des livres ? Et qu’il y’a des personnes qui ne les lisent pas ? Parmi les livres que vous pouvez acheter, il y a par exemple celui de Robert Kiyosaki : Rich Dad Poor Dad.

pere riche pere pauvre 1293650

Rich Dad Poor Dad

Si on traduit ce titre en français, cela veut dire : Père riche, père pauvre. Ce livre est sorti en 1997. C’est une des œuvres de Robert Kiyosaki. Il l’a écrit de façon autobiographique. Ce livre a été tiré de son enfance et de son parcours personnel. Il vise à apprendre aux lecteurs quels sont l’importance et les avantages du développement personnel et du développement de l’intelligence financière. En résumé, le contenu parle de ce que les parents riches apprennent à leurs enfants concernant l’argent. Comment l’argent peut-il être à leur service et non le contraire ?

Dans ce livre, l’auteur aborde et développe divers sujets notamment la différence entre un passif et un actif. Il y a aussi l’éducation que reçoivent les enfants des riches et celle que reçoivent les enfants des pauvres. Quel fossé y a-t-il entre les deux parties et pourquoi ? Ainsi que : comment y remédier ? Il parle aussi des capacités et connaissances nécessaires pour une indépendance financière ainsi que l’importance de l’investissement pour être riche.

Ce livre a reçu des éloges après sa sortie. L’acteur Will Smith affirme l’avoir utilisé pour éduquer son fils financièrement. Il fait partie des favoris de l’entrepreneur Daymond John. Cette œuvre a été sélectionnée comme bestseller par le New York Times Best Seller list. Plus de 26 millions d’exemplaires ont été vendus.

Vu son contenu et les éloges qui ont été faits par des personnes connues, des milliardaires, ce livre de Robert Kiyosaki peut donc vous aider à changer votre perception de l’argent, à avoir une bonne éducation et une indépendance financière.

Partagez l'article

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

PDF GRATUIT

Recevez votre PDF GRATUIT: 10 méthodes pour commencer à gagner de l’argent dès ce soir.

Laisser un commentaire

S’abonner
Me notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir toutes les réactions

Vous Aimerez Aussi

Cet article peut contenir des liens partenaires

Cela signifie que nous touchons une petite commission si vous utilisez un de nos liens pour faire un achat, sans coût supplémentaire pour vous. Vous n’avez aucune obligation d’utiliser nos liens, et aucun de nos avis n’est influencé par cela.

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Rejoignez notre liste d'abonnés et recevez par email les meilleures astuces chaque semaine